Le magazine
01.15.20

MAISON JEAN ROUSSEAU : 65 ANS DE SAVOIR-FAIRE

by Jacques & Anaïs Bordier

Célébrant cette année 65 années d’un savoir-faire artisanal d’excellence, le président de la Maison Jean Rousseau, Jacques Bordier, et sa directrice de marque, Anaïs Bordier, reviennent ensemble sur l’histoire et les ambitions de cette Maison franc-comtoise au destin international.

  1. Quelle est l’histoire de la Maison Jean Rousseau ?

Jacques Bordier : Jean Rousseau est le nom du fondateur de la manufacture qui, au début des années 1950, est chef d’atelier dans l’une des nombreuses petites entreprises bisontines fabriquant des bracelets de montre en cuir. En 1954, il décide de monter sa propre Maison, soutenu par une équipe d’une vingtaine de personnes. À partir de là, l’entreprise va grandir, connaître des changements de nom, développer des filiales à l’étranger et vivre de grands moments… et d’autres plus dramatiques. Restant positionnée sur des marchés bas et moyens de gamme, elle doit affronter une concurrence low cost très forte qui la mène à la faillite en 1998. J’ai alors décidé de la reprendre. Laisser disparaître les compétences uniques de ses artisans m’était insupportable. Au contraire, je voyais dans ce savoir-faire artisanal d’exception un potentiel formidable pour le secteur du luxe. Nous avons mis tous nos efforts dans cet objectif. Ce fut difficile parce que tout était à faire, mais les résultats aujourd’hui sont à la hauteur de notre engagement.

 

  1. Quels sont les grands moments qui ont marqué la Maison ces dernières années ?

Jacques Bordier : La première chose qui me vient à l’esprit n’est pas un moment précis mais un élément qui façonne notre identité depuis toujours : le bleu Jean Rousseau. Couleur préférée des habitants de la planète, elle a traversé les époque et jalonné le cours de ma propre vie. Lorsque j’ai repris la Maison, nous étions sur un bleu fort, très foncé. Depuis, il a évolué tout en conservant sa puissance. Aujourd’hui, le bleu Jean Rousseau est franc, moderne, mais il ne s’est jamais départi de ses origines. Il est à notre image et le lien entre la petite manufacture d’hier et celle que nous sommes devenus.

D’un point de vue plus « évènementiel », je pense évidemment à l’ouverture de la première boutique-atelier Jean Rousseau à Paris en 2001, que j’ai vécue comme la pose d’une première pierre refondatrice de la Maison.

Anaïs Bordier : Parmi les grands moments qui ont compté, je me souviens pour ma part de l’obtention du label « Entreprise du Patrimoine Vivant » en 2007 qui est décernée tous les cinq ans. À l’époque je ne travaillais pas encore au sein de la Maison, mais j’ai eu la chance depuis de vivre son renouvellement, en 2012 puis en 2017. Cette reconnaissance du niveau d’excellence des créations de la Maison est une fierté pour nous tous. Elle prouve que nous avons raison de ne jamais céder à la facilité, de toujours chercher des moyens d’être innovants tout en respectant profondément les savoir-faire traditionnels. Cette récompense parachève aussi l’ambition de mon père pour la Maison. Ce savoir-faire qu’il ne voulait pas laisser disparaître est resté la base de notre travail et de notre philosophie. C’est lui qui nous différencie : 100% de nos créations sont réalisées en interne. Ce n’est pas toujours le cas dans notre activité.

 

  1. Quels sont donc les projets pour les 65 années à venir ?

Anaïs Bordier : Nous en avons beaucoup ! Soixante-cinq ans, c’est un horizon évidemment trop lointain mais nous avançons en gardant à l’esprit ce qui a fait notre force ces dernières décennies. Nous continuerons donc de nous entourer de personnes hautement qualifiées et de préserver leur talent en leur permettant de se former et de développer de nouvelles compétences. Nous ne renoncerons jamais non plus à nos valeurs : l’excellence, le respect de la tradition, la créativité, l’innovation, le tout chapeauté par un sens aigu de l’éthique.

Jacques Bordier : Comme le dit Anaïs, préserver notre savoir-faire est la clé de notre développement. Nous sommes nés de l’horlogerie et nous resterons toujours foncièrement attachés à cet univers. Mais notre savoir-faire nous permet aujourd’hui d’aborder de nouveaux défis. Grâce à nos équipes implantées en Europe, au Japon, aux Etats-Unis et en Chine, nous sommes capables de répondre aux attentes et aux exigences d’une clientèle internationale composée de fins connaisseurs des mondes de l’horlogerie et de la maroquinerie de luxe. Notre ambition est de leur offrir, où qu’ils se trouvent, la plus belle création et le meilleur service. Nous y voyons une manière, même modeste, de faire briller les couleurs du luxe à la française.